Spectacle « Nasreddine, le fou, le sage »

Première sortie au théâtre de l’année pour les élèves de 4è et de 3è qui se sont rendus, jeudi après-midi, au PCC de Loudéac pour y assister au spectacle détonant du Groupe Chiendent, intitulé « Nasreddine, le fou, le sage ».

Dès leur entrée dans la salle, les collégiens sont interpellés par le jeu déjà amorcé des deux comédiens en scène. Une jeune femme prête sa voix à des adolescents à la fois légitimement attirés par la norme, et en pleine recherche de leur identité personnelle voire en révolte contre le modèle social imposé. Bientôt Nasreddine, conteur médiéval incontournable du Moyen Orient, s’invite, le visage blanchi d’argile, dans le monde de la jeunesse contemporaine pour y conter avec humour et finesse des histoires qui suscitent le rire mais aussi la réflexion sur l’importance du libre-arbitre, et qui sont autant d’appels à l’anticonformisme et la prise d’initiative concrète.

L’ambiance sonore et visuelle résolument moderne, le décor, fait d’une bâche tendue, support pour des graffitis inspirés, et d’un tas de terre, à défendre, où s’enterrer, d’où renaître : tout bouscule les codes du théâtre traditionnel et sort le spectateur, novice comme averti, de sa zone de confort. Le dialogue est permanent entre les acteurs mais aussi et surtout entre ces derniers et le public, dans une interaction déroutante mais constructive parce que les comédiens amènent les adolescents à s’affranchir du regard de leurs camarades pour assumer une parole qu’ils les encouragent à argumenter. 

Les collégiens ont été touchés par la douce folie se dégageant d’un spectacle au propos philosophique, en prise directe avec la réalité de leur quotidien et de leurs préoccupations.

Fermer le menu