Journée de sensibilisation au Handicap

Les élèves de 4è et de 3è du Collège Notre Dame de la Clarté ont participé jeudi 18 mars 2021 à une journée de sensibilisation au handicap organisée par cinq lycéens de Xavier Graal, dans le cadre de leur projet d’utilité sociale comptant pour l’obtention de leur bac pro SAPAT.

Répondant généreusement à la sollicitation de ces derniers, M. Jondot, ambassadeur de l’accessibilité pour le gouvernement s’est rendu disponible toute la matinée, encadrant tout d’abord les collégiens qui devaient à tour de rôle descendre puis monter une pente raide, installés dans des fauteuils roulants. Les lycéens ont ensuite pris le relais en orchestrant sur la cour de récréation des parcours plus ou moins complexes qui ont permis aux collégiens de réaliser les efforts à déployer pour se déplacer en fauteuil.

Pendant ce temps, M. Jondot, lui-même en situation de handicap à la suite d’un grave accident de moto, s’est rendu dans les classes des autres niveaux (6è et 5è) pour y témoigner de sa propre expérience. Loin de chercher l’apitoiement de son jeune public, il a au contraire démontré une énergie positive et cherché à souligner que la différence, quelle qu’elle soit, devait être considérée, non comme une faiblesse, mais comme une force et une richesse. Son ascension du Kilimandjaro tout comme son métier d’éducateur sportif ou sa pratique du ping pong au niveau national ont achevé de convaincre les élèves fascinés par ce parcours édifiant. Ils ont compris que les freins à l’action bien souvent n’étaient pas d’abord physiques mais qu’ils résultaient d’un manque de confiance en soi. M. Jondot a ensuite de manière logique, ouvert l’échange sur le thème du harcèlement, fléau des cours d’école, qui touche un nombre important d’élèves confrontés à l’intolérance de camarades pas assez sensibilisés à l’impact parfois désastreux de ces relations toxiques, basées justement sur le rejet de l’autre dans sa différence.

Après un pique-nique bien mérité, les collégiens, divisés en groupes, se sont rendus en alternance, d’une part à la salle des fêtes où ils ont expérimenté des actions quotidiennes – comme porter une poêle ou bien passer d’un fauteuil à un lit – simples en apparence mais requérant force et habileté, voire aide humaine pour une personne en situation de handicap. D’autre part, ils ont arpenté en binômes les rues de Plémet pour y vérifier l’accessibilité des commerces. Si ceux-ci se sont avérés adaptés pour tous les publics, les collégiens ont pu se rendre compte de la difficulté à évoluer sur certaines voies publiques, de remonter une rue à la force des bras ou de contourner un obstacle.

Une fois dépassé le caractère ludique de cette journée en fauteuil, ils ont bien saisi le message qui sous-tendait la démarche humaniste des lycéens. Avant de regagner leur établissement à Loudéac, ces derniers ont recueilli sur papier les impressions et réflexions des élèves de 4è et de 3è qui auront désormais assurément une autre vision du handicap et de des différences qui font en réalité la richesse de toute vie en société.

Laura et Camille parlent de leur journée : « M. Jondot nous a expliqué son périple qui consistait à gravir le Kilimandjaro en Afrique. Il nous a démontré que tout est possible en fauteuil roulant. Il nous a fait comprendre que nous avions tous un handicap. Grâce aux activités nous avons vécu le quotidien des gens en fauteuil roulant ; ce n’est pas facile tous les jours. Merci à M. Jondot d’être venu nous expliquer ses aventures et Merci aux élèves de Terminale de Xavier Graal de nous avoir encadrés pour cette journée. »