Spectacle « Le jeu de l’amour et du hasard »

Sortie au théâtre pour les collégiens de Notre Dame de la Clarté

Vendredi après-midi, les élèves de 4è et de 3è du Collège Notre Dame de la Clarté ont assisté à la représentation du spectacle de la Compagnie morbihannaise Instants, « Le Jeu de l’amour et du hasard ». Après deux reports successifs en raison du contexte sanitaire, la pièce, étudiée au préalable en cours de Français, était très attendue par les deux classes. 

La qualité d’écoute du jeune public, soulignée par les comédiens au début de l’échange qui a suivi leur prestation, traduit, s’il en était besoin, le plaisir des adolescents à découvrir enfin sur scène le texte de Marivaux interprété par cinq acteurs, sous la direction du metteur en scène et comédien lui-même, Hervé Richardot. Ce dernier avait accepté de rencontrer les élèves courant novembre 2021 pour évoquer avec eux l’intrigue de la pièce, les choix de scénographie et les thématiques qui traversent cette œuvre du XVIIIè siècle, parfois d’une étonnante actualité. 

Les retours des élèves étaient unanimes : conscients de leur privilège de pouvoir prendre place dans une salle pour y goûter les joies du spectacle vivant,  ils n’ont pas vu passer les 55 minutes qu’a duré ce dernier, captivés par le jeu comique d’Arlequin dans son imitation maladroite du style raffiné des aristocrates, mais également par l’audace du personnage de Silvia, refusant le mari qu’on lui impose, ou bien par la bonhomie du père qui œuvre en cachette pour le seul bien être de sa fille. Ils ont par ailleurs été touchés par l’évolution des sentiments des personnages qui, dépassant, en apparence au moins, les déterminismes sociaux, dans de subtiles quiproquos, croient tomber amoureux d’une personne de milieu différent et s’en accommodent, avant d’abaisser leur masque pour un final réjouissant.

A l’issue de la représentation, la troupe est venue s’installer en bord de scène pour accueillir les questions des collégiens et dire le plaisir de retrouver la dimension de partage avec le public, mise à mal en ces temps de pandémie. Que le programmateur de la salle, Pascal Blévin et la Compagnie Instants soient remerciés pour les efforts d’organisation et de communication déployés, afin de rendre de nouveau possible cette rencontre entre le théâtre et les adolescents, en demande d’expérience artistique.